Le harcèlement judiciaire continue : un jeune Lyonnais poursuivi pour une marche en l’honneur de la vierge Marie

Les jeunes identitaires lyonnais ont organisé pendant des années une marche en l’honneur de la vierge Marie, protectrice de leur ville. Depuis 2015 le préfet du Rhône a décidé d’interdire systématiquement cette marche qui se déroulait chaque 8 décembre sans aucun incident.

Une nouvelle interdiction est intervenue cette année alors même que le 25 novembre 2020, le tribunal administratif a annulé l’arrêté d’interdiction de 2019 et a condamné l’État à verser 1 400 € aux organisateurs de la procession. La situation est parfaitement surréaliste, la préfecture assume de renouveler une décision pour laquelle elle a déjà été condamnée.

Cette fois la répression va encore plus loin. Sinisha, un jeune Lyonnais membre du groupe enraciné Les Remparts comparaîtra devant le tribunal correctionnel pour avoir participé à une procession religieuse qui suivait le même parcours que la marche interdite et pris la parole au terme de celle-ci.

L’ASLA est déjà en contact avec ce jeune Lyonnais pour lui apporter toute l’aide judiciaire et financière dont il aura besoin. Vous pouvez le soutenir en faisant un don à l’ASLA.