Clandestins dorlotés aux frais du contribuable, les jeunes identitaires avaient tiré la sonnette d’alarme !

Depuis 2017, les jeunes identitaires ont mis en garde contre les agissements de SOS Méditerranée. Aujourd’hui et pour la première fois des clandestins ont pu être débarqués et logés en France. C’est un terrible message envoyé aux 52% des Africains de 18 à 24 ans qui souhaitent émigrer vers l’Europe (soit des dizaines de millions).

Malgré l’accueil confortable qui leur a été réservé aux frais du contribuable, une bonne partie des clandestins présentés comme mineurs a déjà fugué. Pour que cela cesse, la pression ne doit pas être mise sur nos voisins italiens mais sur SOS Méditerranée et les autres ONG prétendument humanitaires pour qu’elles cessent immédiatement leurs activités de taxi pour clandestins. Ce n’est que comme ça que les départs cesseront.

Pour l’avoir demandé à de nombreuses reprises, les jeunes identitaires ont été la cible d’immenses pressions. L’occupation pacifique du siège de SOS Méditerranée va même leur coûter près de 100 000 euros de dommages et intérêts. Pour faire valoir leurs droits en appel et s’acquitter des importants frais d’avocat, ils ont besoin de vous. Soutenez les jeunes identitaires !