Occupation du siège de SOS Méditerranée par Génération Identitaire en 2018 : après la révélation des noms complets des jeunes identitaires par la presse, des menaces affluent au domicile d’un porte-parole, père de 4 enfants

À l’occasion de sa couverture médiatique du procès qui s’est déroulé à Marseille, la presse a généreusement diffusé les noms complets des participants à l’occupation du siège de SOS Méditerranée dans de nombreux articles. Là où dans les faits divers concernant des suspects issus de l’immigration, elle est normalement si avare en détails.

Quelques jours plus tard, un des ancien porte-parole de Génération Identitaire, a reçu des menaces dans sa boîte aux lettres. La façade de son domicile où habitent ses quatre enfants et sa femme a également été dégradée.

Les jeunes identitaires ont plus que jamais besoin de vous pour faire face à cette chasse aux sorcières organisée par les soutiens de SOS Méditerranée et leurs relais dans la presse. Vous pouvez les aider en faisant un don à l’Association de soutien aux lanceurs d’alerte qui prend en charge leurs importants frais d’avocats.