Peine de prison requise contre un ancien porte-parole de Génération identitaire pour avoir… collé des affiches !

Jérémie Piano, ancien porte-parole de Génération identitaire, passait en comparution le 21 mai 2021 devant le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence pour provocation à la haine.

En mai 2020, des militants aixois de Génération identitaire avaient recouvert plusieurs points de collage de la ville avec des affiches sur lesquelles on pouvait lire « Immigration, racaille, islamisation. Reconquête. ». À la suite de cette action, SOS Racisme a décidé de porter plainte pour incitation à la haine raciale. La Ligue des droits de l’homme et la maire de la ville ont alerté le procureur de la République pour sévir le plus vite et le plus fort possible.

En effet, l’officine subventionnée SOS Racisme est outrée que des jeunes Français osent pointer du doigt le danger de l’immigration et de l’islamisation à l’œuvre dans leur ville et dans leur pays, et préfère dénoncer des militants politiques pacifiques plutôt que de s’attaquer au sujet du racisme antiblanc.

Chaque jour, la liberté d’expression recule, sous les coups d’associations proches du pouvoir, et bien décidées à empêcher les Français de s’exprimer sur l’avenir de leur pays.

L’ASLA apporte son soutien à Jérémie Piano et à tous les lanceurs d’alerte persécutés par une justice politique, forte avec les Français honnêtes et laxiste avec les criminels.